5

La carte FEZ Domino

FEZ

Comme présenté dans mon dernier post, notre choix s’est posé sur la carte microframework FEZ Domino de GHI Electronique, voici donc une description plus complète de celle-ci.

La carte FEZ Domino

Puissance

La carte s’alimente soit en 5V, soit en 7 à 12V. Dans notre cas ce sera du 12V soit la tension d’alimentation fournie par nos batteries.

La carte permet ensuite de fournir une sortie en 5V stabilisée et une autre en 3.3V.

Attention toutefois, bien qu’aucune indication dans les datasheets n’indique le courant maximum en sortie, ces sorties ne sont pas à utiliser pour la puissance (pas de moteur, actionneur, etc.). Ces tentions sont toutefois idéales pour alimenter des capteurs (suiveurs de lignes, télémetres, capteurs à languette…) ou autres LEDs ou ecran LCD.

Bus et ports

La carte offre un grands nombre de protocoles de communication : 3 UART, 1 USB Hôte, 2 SPI, un bus I2C et un CAN.

Dans notre cas, nous utiliserons l’I2C, le CAN (pour communication avec la carte d’asservissement).

L’UART et l’USB Hôte seront éventuellement envisagés en fonction des besoins, en revanche le SPI sera probablement laissé de coté à cause du nombre important d’entrées/sorties qu’il utilise (deux pins pour le bus plus un pin par périphérique contrôlé).

Autres pins

Si on lit la datasheet, on trouve que la carte présente 30 entrées/sorties dont 6 sorties PWM, 6 entrées analogiques et une entrée analogique.

En réalité, ceci est a relativiser avec l’utilisation des ports décris ci-dessus. En effet, les pins sont souvent utilisables soit en tant que bus/port soit en tant qu’entrée/sortie.

L’utilisation du BUS CAN empèche par exemple l’usage de deux des entrées/sorties. Il faudra donc plutôt compter sur une vingtaine d’entrées/sorties.

Enfin, une grande partie des pins peuvent servir d’entrée sous forme d’interruption (le logiciel exécute un morceau de code au moment ou le pin passe a l’état 1) ce qui pourra être bien utile dans nos logiciels.

Autres

Cette carte permet enfin l’usage d’une carte micro SD ce qui pourra être utile pour le log d’information et l’étude ultérieure du comportement du robot.

Concernant la consommation de la carte, compter 110mA ce qui reste très faible en comparaison de la consommation d’un moteur ou autre actionneur.

Pour en apprendre plus sur cette carte, vous trouverez une description succincte ici et une plus complète là.

  1. Garyga dit :

    Avez vous regarde les cartes NetDuino et NetDuinoPlus ?

    http://www.netduino.com/netduino/specs.htm
    http://www.netduino.com/netduinoplus/specs.htm

    Elles sont comparable a la FEZ mais sembles moins cher.

  2. Paul dit :

    Effectivement, je n’avait pas vu cette carte. Intéressant…
    En revanche, elle est plus cher que la FEZ Panda (35$, 60 I/O !) et bien que moins cher que la FEZ Domino, elle n’a pas de USB Hôte (mais un port ethernet a la place) et, problème gênant dans notre cas, elle n’a pas de bus CAN.
    Dernier détail : elle a un processeur un peu moins puissant (48MHz contre 72MHz pour les FEZ).

    En gros, c’est un bon intermédiaire entre la FEZ Domino et la FEZ Panda.
    Je reste quand même impressionné par ce qui est proposé sur la FEZ Panda à un prix défiant toute concurrence (exemple avec un vendeur français – 36€ : http://www.lextronic.fr/P19476-module-fez-panda.html).

  3. [...] FEZ Panda II de chez Ghi Electronics comme l’était la carte d’IA de l’année dernière (une FEZ Domino pour mémoire).Le composant faisant l’interface avec les codeurs a aussi évolué pour un LS7366 [...]

  4. tinte dit :

    bonjours,
    je voudrais savoir ou brancher un cable HE10 à 10 branche sur le fez panda ( c’est pour récupérer des donner d’une machine a cafée)

  5. Paul dit :

    Bonjour,
    Tout dépends ce que tu es sensé utiliser, ce que tu veux en faire, etc.
    Il faut d’abord que tu détermines quels sont les I/O que tu souhaites utiliser et quel protocole.