0

Les paramètres du PID

052211_2228_Lesparamtre1.png

Tests en cours les paramètres du PID. Les graphiques ci-dessous présentent les différentes réponses des deux moteurs soumis à une même commande. La commande est un trapèze dont le maximum si situe à 3072 qui correspond à notre vitesse max désirée.

Les courbes rouges et bleues présentent la vitesse du moteur (qui oscille autour de la commande de 3072). Les courbes vertes et bleues clairs présentent les commandes en Voltage correspondantes à chacun des moteurs.

Les titres des graphiques correspondent aux paramètres de l’asservissement : P I D (dans cet ordre)

Par dichotomie, on essaye de trouver les meilleurs paramètres. Etonnamment, l’introduction du D dans les derniers graphiques semble entrainer un fort dépassement de la commande.

… Lire la suite

1

ESX-IOX : la carte d’asservissement du robot 2011

ESX-IOX de STW

Le choix de la technologie assurant l’asservissement est toujours un choix délicat dans la conception d’un robot car  un déplacement maitrisé est la condition sine qua non de l’ensemble des autres actions. Les technologies possibles sont multiples autant en terme de software que de hardware. Les membres de l’équipe ayant déjà testé de multiples variantes autour de pont H et L29xx associés, nous avons décidé cette année d’investir du temps dans l’utilisation d’une carte plus industrielle : l’ESX-IOX de STW.

… Lire la suite

0

Communication FEZ Domino sur le bus CAN en microframework

Carte de test du bus CAN

Premier pas dans la communication entre la carte d’asservissement et la carte mère du robot 2011, la communication sur le bus CAN (cf article sur le fonctionnement de la propulsion 2011).

Pour assurer cette bonne communication, la première étape était de réussir à faire communiquer deux cartes du même type entre elles. Possédant deux exemplaires de notre carte mère, nous cherchions à envoyer et recevoir des messages entre ces 2 cartes pour valider la bonne communication sur le port CAN.

Adapteur SOIC / DIP

Adapteur SOIC / DIP

La carte FEZ Domino comporte un controleur CAN mais pas de transceiver. Il faut donc adjoindre un transceiver CAN pour permettre à la carte de communiquer sur le bus. Nous avons commencé par tester la gamme des transceivers TI VP230. Il nous a été impossible  de trouver ce transceiver en mode DIP et avons donc été obligés de nous tourner vers un packaging SOIC souder sur un adaptateur DIP/SOIC. Le grand intérêt de la gamme TI VP230 est de fonctionner en logique 3.3V ce qui correspond à la logique de la FEZ Domino

… Lire la suite

0

La propulsion du robot 2011

6

Je vais essayer de présenter en quelques lignes le fonctionnement global du robot 2011 tel qu’il est prévu à l’étape ou nous en sommes. Pour l’instant la majorité des choix technologiques et solutions techniques sont faits. Des portes vers certaines solutions mécaniques sont encore ouvertes mais les grandes lignes sont fixées.

Comme Paul l’a présenté dans un article précédent, nous avons prévu l’ensemble de la solution électronique du robot 2011 autour de 2 axes :

  • L’utilisation du micro Framework .net
  • L’utilisation de la carte ESX-IOX (STW) de notre sponsor Manitou

Je vous renvoie à l’article sur le choix de la carte mère qui détaille les raisons qui nous ont poussées à choisir la carte FEZ Domino comme carte micro Framework .net

… Lire la suite

0

Asservissement Etape 2 : Controle de distance sur les 2 roues

Relais C.I. 12V 2RT 8A HF115F

Rappel de l’étape précédente : le robot avancait dans une seule direction, le déplacement était « surveillé » par un codeur sur une seule des roues.

Les nouveautés

Nouvelle étape dans l’asservissement : le robot peut se déplacer avec un controle des pas sur les 2 roues et changement de sens de rotation grace a un relai commandé par la carte d’asservissement (ESX-IOX).

Pour cela nous avons travaillé sur la création de petites cartes de prototype reliant les sorties des codeurs vers les entrées de la carte d’asservissement ainsi que leur alimentation en provenance du 5V de la carte mère. Une deuxième carte permet de rendre plus distribuer les alimentations à chaque carte et de mettre en commun les masses. On évite donc l’amas de pince crocodile de la première étape.
Un relai inverseur a aussi été ajouté entre la sortie PWM de la carte d’asservissement et un des moteurs pour controler son sens de rotation. La commande du relai est faite par une sortie numérique de la carte d’asservissement. Lors de la prochaine étape, on fera la meme chose pour l’autre moteur dès réception du deuxième relai.
Pages ... 1 2 3 4